Dans le climat politique actuel, la gestion de crise est plus importante que jamais. À ce titre, nous vous recommandons de lire l’article scientifique suivant publié par Thierry Pauchant et Yoann Guntzburger sur l’analyse du désastre nucléaire de Fuckushima.

En considérant les réformes américaines sur la relance d’industrie telles que celle du charbon, les gaz de schistes et l’exploitation massive de pétrole, nous sommes également sujets à des risques environnementaux plus importants. C’est dans ce cadre que la gestion de crise de façon éthique peut devenir un véritable défi.

(Guntzburger, Y. & Pauchant, T. C. (2014). Complexity and ethical crisis management: A systemic analysis of the Fukushima Daiichi nuclear disaster. Journal of Organizational Effectiveness: People and Performance, 1(4), pp. 378 – 401)

Pour grand public: http://www.emeraldinsight.com/doi/abs/10.1108/JOEPP-09-2014-0060

Pour les étudiants des HEC Montréal : http://tinyurl.com/hnojxx4