Des étudiants de HEC Montréal gagnent la compétition en éthique d’affaires de Ryerson.

Le cas à l’étude se basait sur un directeur d’hôtel au Kenya possiblement impliqué dans la collusion. L’équipe de HEC Montréal a gagné en produisant une solution pour ne pas virer le directeur, faute de preuved suffisanted, et d’implanter des stratégies dédiées aux gestionnaires et employés pour combattre la corruption et encourager la réflexion éthique.

Vous pouvez lire le reste de l’article ici.

Source :  The Eyeopener, Neha Chollangi